Persönliche Werkzeuge

Benutzer:TeodoroBasaldua

Aus GaseWiki
Wechseln zu: Navigation, Suche

Il importait a la surete de celle-ci que deux puissances plutot qu'une seule, exposees a se voir enlever ce qu'elles possedaient, fussent, par le sentiment du danger commun, disposees a s'unir en toute occasion contre les entreprises ambitieuses de la Prusse. Cette maison ruinee, ce pere en fuite, cette mere prisonniere, tout cela revenant dans les songes, avec tel air des psaumes, faisait pleurer encore, et les beaux yeux parfois en etaient rougis le matin. S'ils montaient, la mansarde les faisait se recrier plus encore; propre et pauvre, laborieuse visiblement, sans parure que les papiers du grand homme sur des planches de sapin, elle disait sa moralite parfaite, ses travaux infatigables, une vie donnee toute au peuple. Aussi, donnait-il le ton a ces messieurs, lorsqu'il jouait au billard, avec des graces etudiees, developpant ses hanches, arrondissant les bras et les jambes, se couchant a demi sur le tapis, dans une pose cambree qui donnait a ses reins toute leur valeur. J'y allai, mais ce fut tisane pour maigrir mon plus grand malheur; car outre que cette demarche et celles que je fis faire a ces deux officiers de justice ne produisirent rien, je donnai le temps a Lescaut d'entretenir sa soeur, et de lui inspirer, pendant mon absence, une horrible resolution.